• Instagram
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

​© Edwige Lesiourd 2018.

Siret :  84765624600018

Expériences professionnelles

Enseignante de Philosophie en lycée,

Français en milieu pénal,

Encadrante technique dans l'audiovisuel et dans le patrimoine bâti,

Chargée de communication,

 

et personnelles :

Service Volontaire dans les Balkans,

Bénévolat auprès de migrants,

Bénévolat et encadrement de chantiers de restauration du patrimoine des Monuments Historiques,

Vie itinérante en camion semi-autonome pendant cinq ans,

                  A 12 ans j'achete mon premier appareil photo argentique PENTAX Espio "à zoom". A l'époque je voulais devenir reporter photographe ou éthnologue. L'une de mes premières photos est une tranche de melon croquée posée près d'une tasse de café. L'envie d'expérimenter la photo et la curiosité artistique étaient là. Je réalise la semaine de stage de découverte des métiers en troisième chez un professionnel d'Alençon (61). Mon frère m'offre mon premier CANON argentique quelques années plus tard. Je fais de la photo des années sans jamais montrer ou très peu.

                    C'est ensuite par la Philosophie que je poursuis ce travail de « révélation ». La Photographie et la Philosophie ont plus d'un point commun. Comme Socrate nous enseigne le chemin pour « accoucher de son esprit », la photo amène à dévoiler et révéler un sujet a priori invisible. Elle amène à voir ce que nous ne voyons pas forcément d'ordinaire. Pour cette raison la macro est un outil extraordinaire d'exploration et de trompe l'oeil.

                     Adulte, j'enchaîne les CDD et expériences en différents métiers et régions de France et d'ailleurs. Mon argentique ne me quitte jamais mais je vis à 1000 à l'heure pendant plusieurs années avec la peur viscérale de la fin répétée des contrats de travail et une fragilisation grandit. L'accumulation de ces années s'est soldée par un burn out au printemps 2014. Tout s'est arrêté d'un coup. Cela m'a demandé de me mettre un peu plus « au vert » et de me recentrer sur l'essentiel. En 2016 je reviens dans mon département d'origine et aux premières amours. J'achète un numérique Canon EOS avec objectif EF 100mm f/2.8L Macro IS USM pour me consacrer à la macro nature ainsi qu'à l'écriture et à la restauration d'un ancien fournil au pied des Alpes Mancelles (Sarthe). En dehors du bâti, je développe ma démarche en permaculture sur l'ensemble de mon terrain.

                       La nature et la création photo ont été la principale source de guérison.

J'essaie de proposer  aujourd'hui une photographie de la nature avec un regard différent et un engagement écologique certain.

Ma démarche de création macro nature, au cœur de l’environnement, s’inscrit dans une réflexion du rapport de l’homme à son origine de vie qui semble disparaître pour l’un et en danger pour l’autre. Sans filtre au moment de la prise de vue et sans post-traitement informatique, ce qui est capté n’est rien d’autre que la réalité brute. Et c'est pour moi cette réalité brute qui résonne avec la nature intérieure symbolique et émotionnelle de l’homme.

© Laurent Alvarez

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now